Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Publié le par Jocelyn
Publié dans : #ACTEURS PREFERES
Léa Seydoux

Filmographie sélective :

2009 - Inglourious Basterds

2011 - Mission impossible : protocole fantôme

2013 - La vie d'Adèle

Voir les commentaires

Publié le par Jocelyn
Publié dans : #ACTEURS PREFERES
Emilie Dequenne

Filmographie sélective :

2004 - L'équipier

2013 - Möbius

2014 - Pas son genre

Voir les commentaires

Publié le par Jocelyn
Publié dans : #ACTEURS PREFERES
Sandrine Kiberlain

Filmographie sélective :

1996 - Beaumarchais l'insolent

2011 - Les femmes du 6e étage

2013 - Les gamins

2013 - Neuf mois ferme

2014 - Elle l'adore

2015 - Encore heureux

Voir les commentaires

Publié le par Jocelyn
Publié dans : #ACTEURS PREFERES
Felicity Jones

Filmographie sélective :

2015 - Une merveilleuse histoire du temps

Voir les commentaires

Publié le par Jocelyn
Publié dans : #ACTEURS PREFERES
Vera Farmiga

Filmographie sélective :

2006 - Les infiltrés

2009 - Esther

Voir les commentaires

Publié le par Jocelyn
Publié dans : #ACTEURS PREFERES
Emmanuelle Béart

Filmographie sélective :

1986 - Manon des sources

2001 - La répétition

2003 - Les égarés

Voir les commentaires

Publié le par Jocelyn
Publié dans : #ACTEURS PREFERES
Bérénice Bejo

Filmographie sélective :

2011 - The Artist

2013 - Le passé

Voir les commentaires

Publié le par Jocelyn
Publié dans : #J'aime
Le passé

Asghar Farhadi nous refait le coup d'Une séparation, son précédent film. Le réalisateur a une nouvelle fois choisi de ne pas appuyer son propos d'une quelconque musique, il compense par l'excellence dans sa direction d'acteurs, rendant le résultat magistral : les acteurs sont tous formidables, jusqu'aux enfants, criants de vérité (même si le cinéma impose inévitablement des codes, un rythme plus lent que celui d'une vraie vie). Chaque acteur est mis en valeur, et personne n'a plus de tort que les autres. Tous essaient de réagir face au drame qui prend forme  au fur et à mesure, de rebondissement en rebondissement (comme pour Une séparation, on pourrait presque parler d'un thriller familial, car le drame ne se dévoile que progressivement). Tout est finement mis en scène, des ressentiments des enfants à l'égard d'une nouvelle union, à la cohabitation imposée d'un nouveau compagnon avec son prédécesseur. Il en ressort une histoire riche et poignante, qui ne cessera pas de nous interroger sur la manière de réagir en fonction du rôle qu'on serait amener à vivre. Il n'y a pas de comportement idéal, juste des personnages comme vous et nous, qui font ce qu'ils peuvent face aux événements.

Titre original : LE PASSE (Iran)
Genre : Drame - Duree : 1H40 mn

Voir les commentaires

Publié le par Jocelyn
Publié dans : #Pas terrible !
Gatsby le magnifique

Baz Luhrmann fait probablement partie de ces réalisateurs surcotés. Car dans la forme, il y a beaucoup de critiques à émettre. Certes il y a débauche d'effets spéciaux, mais l'artifice est trop visible, frisant le mauvais goût. On retrouve ici clairement le style pratiqué dans Moulin Rouge : cela passait pour une comédie musicale déjantée, pas pour un film comme Gatsby. De plus, le réalisateur use et abuse des plans de coupe, jusqu'à nous épuiser. Il n'y a pas deux secondes de répit à croire que le réalisateur n'est capable de filmer une scène qu'en réalisant un montage de toutes les chutes à sa disposition. Je suppose que la volonté du réalisateur était de donner du dynamisme, mais comment expliquer alors qu'on s'ennuie ferme pendant tout le film, en se demandant quand l'histoire commencera réellement. Jamais on ne se prend passion pour cette histoire d'amour fade, qu'on regarde en toute indifférence. Au lieu de s'acharner à délivrer un univers visuel foisonnant mais artificiel, le réalisateur aurait du davantage soigner l'histoire d'amour, qui devait être le cœur du film.

Titre original : THE GREAT GATSBY (Australie)
Genre : Drame - Duree : 2H23 mn

Voir les commentaires

Publié le par Jocelyn
Publié dans : #Pas terrible !
Mud - Sur les rives du Mississipi

Quel sens le réalisateur veut-il donner à son film ? Je me suis retrouvé vite perdu, sans comprendre réellement les portraits dépeints. Finalement, il ment ou il ne ment pas ? Finalement, elle l'aime ou elle ne l'aime pas ? Il y a bien trop de détachement dans l'interprétation pour nous trouver emporté par cette histoire d'amour, notamment chez Reese Witherspoon, bien décevante dans ce film. Quant à cette histoire de chasse à l'homme, ce n'est pas d'une grande originalité, et surtout d'une lenteur désespérante. La lenteur n'est pas un handicap quand la mise en tension est brillamment amenée (confère No country for old men, par exemple). Mais ici, la mise en scène est plate et soporifique. Il reste l'interprétation des deux gamins, plutôt réussie malgré leur jeune âge.

Titre original : MUD (Etats-Unis)
Genre : Drame - Duree : 2H15 mn

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog