Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Publié le par Jocelyn
Publié dans : #J'aime
10 Cloverfield Lane

Décidément, après Room, voila encore un huis clos. Mais, ici l'histoire prend plutôt l'allure d'un thriller aux accents horrifiques. Tout l'intérêt du film est de savoir si on a affaire à un serial killer de la plus mauvaise espèce ou à un film fantastique apocalyptique. Le titre pouvant faire allusion à Cloverfield, on serait tenté de pencher pour la seconde solution, mais le doute est de mise, ce qui rend l'histoire d'autant plus intrigante. Alors peut-être qu'on trouvera la fin presque décevante (le soufflet retombe un peu alors qu'on aurait aimé être surpris) mais le résultat est là : on a été tenu en haleine jusqu'au bout.

 

Titre original : 10 CLOVERFIELD LANE (Etats-Unis)
Genre : Thriller - Durée : 1H44 mn

Voir les commentaires

Publié le par Jocelyn
Publié dans : #J'adore !
Room

Pour en profiter pleinement, il est bon de ne pas savoir ne serait-ce que le sujet du film. Cela tombe bien, c'était le cas pour moi. La première partie est passionnante, habilement racontée, astucieusement filmée malgré l'espace confiné, avec un petit suspens puisqu'on vibre pour la mère et son fils, tous deux formidables. Dans la seconde partie, certes un peu moins prenante mais toujours pleine de justesse, le film se mue en une réflexion sur l'après. Il évoque avec finesse la découverte d'un nouveau monde, immense et vierge, dans lequel il faudra vivre avec ses traumatismes. Un film qui m'a véritablement touché.

Titre original : ROOM (Canada)
Genre : Drame - Durée : 1H58 mn

Voir les commentaires

Publié le par Jocelyn
Publié dans : #J'aime
Dieumerci !

Il y a beaucoup de candeur dans le cinéma de Lucien Jean-Baptiste. Le réalisateur/acteur a de tendresse et de la générosité à revendre. Il reprend peu ou prou son personnage attachant de La première étoile, quitte à parfois trop ressembler à son premier film, qu'on avait beaucoup aimé. De fait, il y a tout de même une sentation de déjà-vu, même si ici le théatre a remplacé le ski. L'essentiel est pourtant là : c'est un film qui fait du bien, qui nous innonde d'ondes positives.

Titre original : DIEUMERCI ! (France)
Genre : Comédie - Durée : 1H35 mn

Voir les commentaires

Publié le par Jocelyn
Publié dans : #Pourquoi pas
The Revenant

Ames sensibles, s'abstenir. Dans ce film, la violence est de mise, mettant à l'épreuve la resistance du héros. Certains scènes restent dans les mémoires. Notamment, on ne pourra pas passer sous silence le tête à tête avec l'ours, scène époustouflante, qu'on avait jamais vu avec autant de réalisme au cinéma. Pour le reste, c'est avant tout une histoire de survie teintée d'un grand désir de vengeance. La morale ou la subtilité, il n'y en a pas. Di Caprio est blessé dans sa chair et il n'est pas content ... Le tout dans une nature magnifiquement filmée.

 

Titre original : THE REVENANT (Etats-Unis)
Genres : DrameAventure - Durée : 2H36 mn

Voir les commentaires

Publié le par Jocelyn
Publié dans : #Pourquoi pas
Chocolat

Le racisme est apparemment un sujet qui préoccupe le réalisateur Roschdy Zem. Je l'ai trouvé souvent maladroit par le passé. Ici, il s'en sort un peu mieux, dans un projet apparemment bien plus ambitieux, reconstitution historique oblige. Chocolat prend la forme d'un biopic très librement inspiré de la réalité, ce qui est assez compréhensible car le sujet est casse-gueule, on vivait alors dans un autre monde où le racisme était chose naturelle. Réprésenter fidèlement le racisme de l'époque nous paraitrait peut-être caricatural aujourd'hui. Le résultat est donc fort honorable, une oeuvre grand public. Sans diminuer le talent d'Omar Sy, je trouve juste que le choisir pour ce rôle dessert le film, particulièrement dans les moments plus dramatiques, alors que James Thiérée, moins connu, est bien plus convaincant en clown triste.

Titre original : CHOCOLAT (France)
Genres : BiopicDrame - Durée : 1H50 mn

Voir les commentaires

Publié le par Jocelyn
Publié dans : #J'aime
Encore heureux

Un peu fou dingue, pas très crédible, pas toujours morale, mais toujours très drôle, cette comédie assure côté divertissement. Kiberlain, toujours Kiberlain, cette actrice a un charme fou. Mais les autres acteurs ne sont pas en reste, avec une mention spéciale pour celle qui campe la mère de Kiberlain. Un très bon moment pour un film léger.

Titre original : ENCORE HEUREUX (France)
Genre : Comedie - Durée : 1H33 mn

Voir les commentaires

Publié le par Jocelyn
Publié dans : #J'aime
Les délices de Tokyo

On pourrait qualifier ce film de film d'auteur de par sa sobriété, à déconseiller donc à ceux qui aiment "les films qui bougent". Les délices de Tokyo est un très joli film pour qui accepte de s'accorder cette pause gourmande. Il m'a donné envie de manger des haricots rouges confits, ce qui en soi est déjà un tour de force. C'est surtout une jolie évocation de la nécessité de transmettre son savoir, une recette pour le bonheur, ainsi qu'un joli mélo sur l'acceptation de l'autre.

Titre original : AN (Japon)
Genre : Drame - Durée : 1h53 mn

Voir les commentaires

Publié le par Jocelyn
Publié dans : #J'aime
Creed

Pas très fan de Stallone, j'allais voir ce énième Rocky à reculons. Et pourtant, le challenge est à nouveau relevé. La boxe est un sport toujours aussi efficace au cinéma et ce Rocky est un bon cru. Cel reste assez subtilement mis en image. Même la B.O n'en fait pas trop, quelques notes de Rocky suffisent pour donner le frisson. On n'en ressort pas KO mais tout de même séduit.

Titre original : CREED (Etats-Unis)
Genres : DrameSport

Voir les commentaires

Publié le par Jocelyn
Publié dans : #J'aime
Arrêtez-moi là

Histoire d'une erreur judiciaire, le film est très plaisant et nous embarque facilement. Réda Kateb, très convaincant, est pris malgré lui dans un engrenage judiciaire qui nous revèle la difficulté de rendre justice. Il y a bien quelques maladresses, mais cela respire dans l'ensemble une belle sincérité, avec des acteurs bien mis en valeur.

Titre original : ARRETEZ-MOI LA (France)
Genre : Thriller - Durée : 1H34 mn

Voir les commentaires

Publié le par Jocelyn
Publié dans : #Pas terrible !
Les huit salopards

Tarantino aime les dialogues savoureux. Il n'avait jamais abordé le western avant Django Unchained, alors que c'est une évidence que le genre lui va comme un gant. Et pourtant avec Les huit salopard, la mayonnaise ne prend pas. On loue généralement la qualité des dialogues, mais ici, on parle certes beaucoup, mais on s'ennuie fermement. J'ai du lutter contre le sommeil et attendre le chapitre IV pour que l'histoire décolle enfin. Et puis il y a toujours ce pueril goût pour le kitsch sanguinolant qui clôture tous ces films. Personne ne lui a jamais dit que ça n'apporte absolument rien, pire que cela nuit franchement au film ? 

Titre original : THE HATEFUL EIGHT (Etats-Unis)
Genre : Western - Durée : 2H47 mn

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog